Paris Street View

Comment visiter Paris pas cher, nos astuces et bons plans

Les plus belle rue de paris

Oui, Paris est une ville étonnante pour une promenade, mais certaines rues se distinguent plus que d’autres. Des allées charmantes aux routes extravagantes ; en voici quelques-unes des plus belles rue de Paris que vous devriez vraiment choisir. 

Et soyez prêt pour certaines dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler auparavant.

1. Rue des Barres

Situé dans le 4e arrondissement, ce sentier pittoresque s’incline vers une maison à colombages du XVe siècle alors que les gargouilles de l’église Saint-Gervais-Saint-Protais se promènent sur la scène. Les après-midi chauds amènent les habitants à la terrasse du salon de thé L’Ebouillante pour des salades fraîches, tandis qu’au pied de la rue se trouvent le populaire restaurant Chez Julien et le Café Louis Philippe, où Johnny Depp a filmé une scène pour « The Ninth Gate ».


Lire aussi : Visiter Paris à pied : visites guidées, balades et promenades touristiques


2. Rue de l’Abreuvoir

Comment quitter Paris sans quitter Paris ? Répondez : Montmartre.
Couverte de glycines au printemps et de toboggans lorsqu’il neige, cette rue paresseuse du 18e arrondissement encapsule le charme rustique de Montmartre….. Sans tous les touristes pour qui Montmartre est connu. Faites irruption dans la petite Maison Rose pour prendre un verre à la gloire des fameux pas que vous venez de faire, notamment ceux de Picasso, Renoir et Degas.

3. Cour du Commerce-Saint-André

Dans cette ruelle du 18ème siècle, dans le 6e arrondissemnt, vous trouverez le premier café de la ville : Le Procope, à côté du lieu de naissance de la guillotine au numéro 9. Ce qui prouve que la caféine est une drogue de l’enfer. Une autre paire d’adresses sont en compétition pour le titre du meilleur chocolat chaud de la région : la Jacobine et Un Dimanche à Paris. Un conseil : si la porte d’entrée du Procope est ouverte, glissez-vous discrètement pour une série de leçons intimes au cour de l’une des plus belles rue de Paris

4. Rue Montorgueil

Bien sûr, vous ne pouvez pas prononcer son nom correctement, mais ne manquez pas la vie locale et l’atmosphère du marché en plein air de cette rue. Commencez à l’extrémité sud dans le 1er arrondissemnt avec un estomac vide et grignotez votre chemin à travers les fournisseurs haut de gamme de toutes les choses françaises savoureuses. Les bouchers de l’ancienne école, à côté des poissonniers et des fromagers, donnent un aperçu de l’époque glorieuse du pré-supermarché. Ne manquez pas Stohrer, la première boulangerie parisienne de 1730, et les possibilités infinies d’observer les gens dans les bistrots et les bars de rue.

5. Rue Crémieux

Vous voyagez de ou bien vers la Gare de Lyon ? Tirez vos bagages à quelques pas de la rue Crémieux dans le 12e pour une oasis de charme colorée. Affectueusement connues sous le nom de « Colline de Notting de Paris », les façades aux couleurs vives, avec des vélos, des plantes en pot et du lierre écailleux, offrent un répit pittoresque de la clameur des passagers du train. Réservez une chambre à l’Hôtel Corail et intégrez cette promenade nostalgique dans votre vie quotidienne dans une des plus belles rue de Paris.

6. Rue des Rosiers

L’une des plus belles rue de Paris se trouvent dans le 4e arrondissement ; suivant la courbe d’un rempart médiéval de 800 ans, ce chemin pavé dans le quartier juif est une carte postale tout droit sortie du Moyen Âge. Les boulangeries casher et les synagogues côtoient des boutiques à la mode et des falafels qui changent la vie. En parlant de cela : si l’employé à l’extérieur de Falafel’s Ace essaie de vous entraîner dans la file d’attente pour un sandwich, laissez-le faire. Ajoutez une finale sucrée avec les macarons faits à la main de Damyel.

7. Rue Lepic

Commencez par les allusions titillantes du Moulin Rouge avant de retourner au Café des Deux Moulins, le lieu de travail du personnage décalé d’Amélie. Le French Burger de l’autre côté de la rue prouve que les Parisiens du 18e arrondissement ont finalement déchiffré le code pour faire un hamburger décent, s’approvisionnant à 100% chez les marchands de la Rue Lepic.

8.Avenue Winston Churchill

Paris brille toujours plus quand il sait que quelqu’un regarde, ce qui était le cas lorsque le Grand Palais et le Petit Palais ont été construits pour l’Exposition universelle de 1900. Leur opulence sans complaisance reflète la Belle Epoque imbibée de champagne dont ils sont issus. L’Avenue Winston-Churchill dans le 8e arrondissement de Paris, culmine dans l’élégant Pont Alexandre III pour une vue imprenable sur la Tour Eiffel et les Invalides. Le secret d’un local : se précipiter dans le jardin du Petit Palais (l’entrée est gratuite) pour une pause-café avec vue imprenable.